Profitez bien d’Internet jusqu’en 2023 car ensuite ce sera (nettement) plus compliqué !

Capacity-crunch

Souvenez-vous, il y a quelques mois de cela je vous parlais de l’explosion du volume de données numériques qui sera traité depuis tous nos objets comme les smartphones, les tablettes, ordinateurs et tout ce qui va trouver à se connecter d’une façon ou d’une autre sur le net (lire ICI)…

Une équipe de scientifiques britanniques affirme aujourd’hui qu’à partir de 2023 ce volume sera tellement élevé que nous allons atteindre un seuil de saturation. Nom de code pour cette situation inédite ? Capacity crunch !

En cause, les infrastructures en place et à venir ne seront tout bonnement plus du tout adaptées à cette situation. Certes, cette étude reste concentrée sur le Royaume-Uni mais il y a de grandes chances pour que celle-ci impacte le monde entier.

Mais alors que va-t-il se passer demain face à ce déséquilibre qui se dessine entre une offre qui va trouver sa limite et une demande qui ne va quasiment plus en avoir ? Super simple et vous le savez déjà puisque c’est toujours la même chose : les prix vont tout simplement s’envoler et il y aura désormais deux populations dont l’une ne pourra plus se permettre d’accéder aux services en ligne faute de moyens.

Quelques données chiffrées : au cours des 7 dernières années le nombre d’internautes a significativement augmenté. En effet, il a doublé pour passer aujourd’hui à plus de 3 milliards de personnes connectées. Dans le même temps les fibres, elles, n’ont pas du tout bougées.

Une autre données intéressante est la consommation d’énergie : à ce sujet, le web représente entre 8 et 16% de l’énergie électrique consommée dans le monde. Sachez que cette consommation double tous les 4 ans en moyenne…

Avez-vous gardé quelques objets pour occuper votre temps dans cet avenir qui n’est pas si lointain ?

Plus d’informations ICI (en anglais)

Publicités